Finances : comment devenir un bon investisseur ?

Finances : comment devenir un bon investisseur ?

bon investisseur

Tout le monde ou presque peut être un excellent investisseur. Cette pratique demande quelques aptitudes qui pourront être cultivées avec du temps et beaucoup de patience. Le sens de l’observation ainsi que l’esprit de synthèse devront aussi faire partie des qualités à avoir. Voici quelques étapes par lesquelles il faudra passer si vous comptez investir avec succès.

Dans un premier temps, il faut copier les autres

La première étape de votre intégration dans le monde de l’investissement commence par l’observation. Prenez la peine de bien voir ce que les autres pratiquent dans ce domaine. Essayez de comprendre comment ils procèdent pour fructifier leur argent. L’apprentissage s’entame par du mimétisme pur. Il suffit de copier les investisseurs de longue date. Beaucoup de grands noms dans l’univers des finances ont commencé leur parcours par cette méthode. En effet, les qualifications universitaires sont de véritables bonus, mais ne sont pas forcément indispensables. Vous pouvez placer votre argent dans les valeurs potentiellement performantes. Avant cela, tâchez de comprendre le fonctionnement du marché dans son ensemble. Dans l’univers de la bourse par exemple, les trackers vous indiquent mécaniquement l’indice CAC 40. Ils donnent un classement de 40 plus importantes capitalisations du moment. Bien qu’imprévisibles à 100 %, elles ont le mérite de ne pas disparaître du jour au lendemain.

Comparer puis compiler les données pour mieux évoluer

La suite consiste à comparer les différentes valeurs boursières. Il faudra commencer à choisir les supports d’investissement en fonction de quelques critères précis. Les performances passées par exemple constituent des données qu’il faudra scruter. Cette partie fait appel aux capacités cognitives. En effet, il faudra du flair pour détecter les placements préjudiciables. De plus, les marques qui ont toujours fait preuve d’efficacité peuvent s’essouffler ou se faire dépasser par d’autres. En somme, le déterminisme scientifique n’est pas de rigueur, mais pourrait aider dans les suppositions. La prochaine étape revient à compiler différentes règles et techniques. Choisissez les stratagèmes d’autres as de l’investissement. Souvenez-vous de cet article sur Warren Buffett pour en tirer des enseignements pratiques. Cet homme a commencé son parcours dans le monde des affaires en vendant des chewing-gums puis du Coca-cola. Très vite, il a acquis la fibre entrepreneuriale. Après ses études supérieures, il devient courtier en bourse. En 2008, la fortune du plus grand investisseur de tous les temps est évaluée à 62 milliards de dollars.

La créativité indique que vous êtes sur la bonne voie

Le mimétisme ainsi que le sens de l’analyse des besoins des consommateurs vous seront indispensables. Copier les autres et faire preuve de flair constitue un bon début, mais cela ne suffira pas. En effet, tout le monde applique la même approche. Il faudra trouver la parade pour se démarquer du lot. Vous avez intérêt à diversifier les expériences. Pensez à explorer différents domaines d’activités. Les secteurs porteurs ont tendance à changer régulièrement. Outre les matières premières et l’industrie agroalimentaire, il faut faire un tour du côté de l’informatique. Les start-ups changent la donne en apportant de nouvelles manières de faire. Le rendement est palpable en quelques mois seulement. Plus vous avancez dans le domaine des finances, plus vous comprenez que les règles évoluent du jour au lendemain. Vous devriez même inventer vos propres théories et les garder pour vous. Les bottes secrètes feront de vous un redoutable « Loup de Wall Street ».