Comment financer ses travaux de rénovation?

Comment financer ses travaux de rénovation?

projet de rénovation maison

Votre projet immobilier inclut-il des travaux de rénovation importants ? Désirez-vous trouver un mode de financement adapté à votre situation personnelle? Si tel est votre souhait alors vous n’avez pas à vous inquiéter car les organismes financiers voire même l’Etat se porte garant de la réussite de vos projets grâce aux diverses offres de prêt.

Quel crédit pour des travaux de rénovation?

Pour réussir ses travaux de rénovation, la banque accorde à tout particulier ou entreprise l’opportunité de se souscrire à un crédit travaux. Assimilable à un prêt à la consommation cette forme d’emprunt est facile à obtenir et ne nécessite aucune pièce justificative complexe. En principe la banque octroie près de 75000 euros à l’intéressé afin que ce dernier puisse financer toutes sortes de travaux de rénovation. Pour se voir accorder ce prêt, l’organisme financier va dans un premier temps étudier le taux d’endettement de l’intéressé et ses capacités de remboursement. Au même titre que le crédit immobilier, le taux d’endettement du concerné ne doit aller au-delà de 33% et son revenu doit être suffisamment raisonnable. Enfin, le déblocage du crédit se fera sous la présentation de la facture montrant la limite du montant indiqué. Par ailleurs, il faut à tout prix éviter les découvertes bancaires lors de la demande.

Qu’en est-il des autres formes d’emprunt?

Obtenir un crédit facile sans justificatif est désormais possible pour des raisons de rénovation. Souvent la banque octroie plusieurs formes de prêt pour améliorer l’habitat dont le crédit « action logement » se trouve en tête de liste. Toutefois cette forme d’emprunt s’adresse uniquement aux propriétaires ou aux salariés d’une entreprise du secteur privé non agricole. Il est souvent plafonné à 10.000 euros et permettra à tout intéressé de financer ses travaux. Ensuite il y a le prêt à l’amélioration de l’habitat. Toutefois ce crédit s’adresse aux personnes qui bénéficient d’une allocation familiale. Il peut couvrir jusqu’à 80% des dépenses occasionnées par la rénovation à savoir son amélioration ou son isolation thermique. Enfin, il y a le prêt sur le livret de développement durable. Ne nécessitant aucune pièce justificative complexe cette forme d’emprunt est très sollicité car elle peut couvrir la grande majorité des dépenses liées à la rénovation.

L’Etat peut-il entrer en jeu?

En dehors des organismes financiers, l’Etat joue aussi un rôle prépondérant dans le financement des projets de rénovation. A titre d’exemple, il y a les crédits impôts qui peuvent alléger vos dépenses de 50%. Souvent ce crédit impôt est plafonné à 8000 euros et vous permettra de réaliser certains achats comme la procuration d’une poêle ou encore la réalisation de travaux d’isolation. Ensuite il y a les subventions d’Alnah qui se traduit par un prêt de gestion locale dont le plafond maximal peut atteindre les 25000 euros aux dépens de la situation du demandeur et de ses revenus. Pour finir, il y a l’Eco prêt taux zéro qui peut également être administré par les banques. Plafonné à 30.000 euros, cette forme d’emprunt peut atteindre les 30.000 euros et s’étendre jusqu’à 10 ans. Tous ces moyens sont bons pour vos projets de rénovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *